Temps fort #1
Le corps, une partie prenante du paysage ?

Vendredi 2 et samedi 3 décembre 2022

Table-ronde #1 : Paysage intime

Vendredi 2 décembre 2022 de 18h à 19h30 Reporté au vendredi 10 février de 18h à 19h30

Nous sommes dans le regret de vous annoncer le report de la table ronde « Paysage intime » prévue avec Brigit Ber et Sarra Mezhoud demain à 18h. En effet, le mouvement social de la SNCF, ne permet pas aux intervenantes de se rendre à Morlaix.
Mais bonne nouvelle, nous avons pu reporter cette rencontre le vendredi 10 février de 18h à 19h30.

Représentant l’intimité de chacun et chacune, le corps est un paysage du vécu. Telle une protection, il est notre première définition et retrace les mémoires de moments passés. Faisant également lui-même parti du paysage, quelle est donc sa place ? Entre élément personnel tout et à la fois collectif, nous nous questionnerons sur la définition d’un paysage intime.

Intervenante 1 : Brigit Ber

Diplômée en arts appliqués et en histoire de l’art, Brigit Ber interroge la fabrication des images. Elle sublime ce qui l’entoure (objets rencontrés naturels ou fabriqués) à travers sa maîtrise de différentes méthodes de création mêlant technologies d’aujourd’hui (photographie numérique, vidéo) et d’autrefois (gravure, cyanotype, anthotype, broderie).

Intervenante 2 : Sarra Mezhoud

Sarra Mezhoud est doctorante contractuelle en histoire de l’art à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne où elle est également chargée d’enseignement en historiographie de l’art. Sa thèse questionne le long processus d’apparition du tatouage dans le domaine artistique et son appropriation par les artistes, du XIXe siècle où l’image tatouage envahit les imaginaires collectifs, jusqu’à nos jours où le tatouage devient œuvre d’art à part entière. Ses recherches ont fait l’objet d’articles publiés dans différentes revues (Arte Cristiana, avril 2020 / La Peaulogie, mars 2022). Elle est aussi chargée de recherches et d’expositions pour la collection d’arts d’Afrique de l’association Meaning Africa (Le Kremlin-Bicêtre) qui vise à contribuer au rayonnement des arts et cultures d’Afrique.

Table-ronde #2 : Corps et paysages urbains

Samedi 3 décembre 2022 de 17h à 18h30

Les aménagements urbains sont-ils adaptés à nos corps ou est-ce nos corps qui s’y adaptent ? Souvent décrite comme un être vivant, la ville a son corps, son cœur et ses périphéries. Cependant, l’environnement dans lesquels les habitants vivent, les conditionnent-ils par la suite ? Entre urbanisme, praticité et bien-être, quelle est la relation entre architecture urbaine et paysage corporel ?

Intervenante 1 : Guillaume Castel

Guillaume Castel vit et travaille à Plouëgat-Guérand. Depuis des années, il sculpte la nature qui l’entoure. Passionné de botanique, il observe et étudie les plantes, leurs structures, leurs motifs, et extrait de son environnement des formes et des rythmes qu’il fixe dans ses sculptures. Ses matériaux de prédilections sont le bois et le métal. Ses œuvres naissent notamment de ce paradoxe : les formes du vivant fixé dans des matériaux industriels.

Intervenante 2 : L’atelier Bivouac

L’atelier Bivouac est un collectif de paysagistes rassemblés autour d’une aspiration commune : explorer de nouvelles manières de concevoir les projets d’espaces publics.
Pour eux, l’expérimentation et la recherche sont indissociables de l’expérience physique du territoire: être présents et attentifs, vivre ici et maintenant.
Leur pratique du projet se fonde sur une démarche d’immersion: nous proposons d’habiter pour un temps le lieu de la commande et d’y déployer un atelier à ciel ouvert. Cette présence sur le terrain leur permet de comprendre les besoins et aspirations de ceux qui vivent et font vivre les territoires pour formuler et construire une réponse appropriée, singulière et sensée.
Par leur attention au « déjà-là », par leurs travaux d’inventaires, en se positionnant volontairement dans une économie de moyens, ils tirent parti des ressources en place, en suivant une logique de réemploi et de recyclage.
Une partie de l’équipe est basée à Chirols en Ardèche et l’autre à Plougastel-Daoulas dans le Finistère.

Atelier : Corps dansé

Samedi 3 décembre 2022 de 14h à 16h30

 

Le corps mouvant et dansant dans l’espace urbain ouvre un espace de réflexion au­tour de notre environnement et notre capacité à l’habiter autrement. Par le biais de notre imaginaire et de notre poésie instinctive, l’atelier nous autorise à faire un pas de côté, via le mouvement, l’émotion ou l’E(motion).
Il permet de faire corps avec l’architecture, mettant du coeur et de l’organique dans des paysages symboles de travail et de société hyper-active ; et nous autorise à les traverser avec le rythme qui nous convient. Ainsi, le corps dans sa présence poétique fait résonner l’architecture et le lieu autrement ; et, de manière très intime, trans­forme finalement ces espaces, le temps d’une échappée.

Intervenante : Oriane Germser

Oriane Germser, artiste chorégraphe, travaille pour la scène et pour l’espace public depuis plusieurs année. Ici, il sera question pour elle de vous faire vivre un atelier/per­formance qu’elle nomme I.U.P.S. (Interventions d’Urgence Poétiques et Sauvages). Ces interventions, souvent hors les murs ou dans des espaces atypiques, racontent l’urgence de ramener de la Poésie dans notre façon d’habiter le monde. Le S pour Sauvage témoigne de l’aspect souvent unique et instinctif de ces performances/ate­liers ; car ce sont des temps courts qui poussent l’acteur/danseur à faire confiance au premier jet, à l’émotion brute, à l’instant présent, et au lâcher prise.

15€ – Sur réservation : Tél. 02 98 88 25 62
ou par mail à lesmoyensdubord.mdb@gmail.com

Share This